06 mai 2008

les 3 jours au théâtre Gérard Philippe à Montpellier

Nous avons joué trois représentations d'affilée le 24;25;et 26 avril au théâtre Gérard Philippe à Montpellier.

Ce fût une nouvelle aventure pour la troupe, l'occasion aussi de resserrer les liens d'amitié et d'apprendre à mieux se connaitre, le théâtre est une véritable école de la vie où se côtoient des gens venus de tous les horizons, et c'est bien ainsi on touche de près la nature humaine, sa sensibilité, ses colères, ses moments de doute, de vague à l'âme et de joie, de bonheur, unis dans un même mouvement, celui de donner au public un moment agréable, au fond c'est une véritable communication qui s'établit, un échange intense. A l'heure où s'interpose entre les personne la technologie moderne, je pense notamment à internet qui tente de promouvoir les échanges entre les gens, mais qui en réalité est vide de tout sens humain, il reste cet art qui a traversé les siècles qui donne beaucoup de joie à ceux qui le pratiquent et ceux qui le découvrent en tant que spectateur.

Il faut dire qu'après chaque représentation nous avons pu discuter avec le public, c'est un vrai face à face très enrichissant, la communication des émotions données et ressenties, ce qui correspond à l'essentiel de notre existence, la raison d'être....

Et pourtant... il y en a encore qui se demande ce que nous faisons dans la vie, qui nous demande le métier que nous exerçons, de décliner notre "case" sociale, je dois dire que chaque fois que l'on me pose cette question, cela me heurte, car à partir de là le jeu est faussé, on est vu par rapport à ce que l'on fait et non plus par rapport à ce que l'on est, et pour moi le plus important est ce que l'on est en tant qu'être humain, après la profession c'est quelque part humainement accessoire.

Enfin voilà, chaque jour est un jour différent car tout peut arriver et cela est si vrai que nous n'avons pas échappé à la règle. En effet, nous avions décidé, la configuration des lieux s'y prêtant, de modifier quelques entrées de certaines scène. Et c'est ainsi que nous répétâmes, repérant les lieux, les couloirs et les portes, après avoir tout mis au point nous étions fins prêts à jouer ces innovations scéniques mais nous n'avions pas prévu que la porte serait fermée! oh surprise au moment de faire notre entrée, mais emportés que nous étions dans nos personnages, Dorante et moi la marquise, nous remontâmes jusque sur scène où nous fîmes une entrée totalement improvisée, Dorante s'adressant au laquais de Monsieur JOURDAIN, s'écria "nous voilà la porte était fermée". Chose étrange, nous n'avons pas du tout perdu notre sang froid et nous avons continué comme si de rien n'était. Tout peut arrivé il faut faire face et c'est très amusant...

Posté par isa 34 à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur les 3 jours au théâtre Gérard Philippe à Montpellier

Nouveau commentaire